• mer. Mai 22nd, 2024

ANP Academy : le droit à la présomption d’innocence au programme de la 27e session

Avr 14, 2024

Le respect du droit à la présomption d’innocence était entre autres l’un des principaux sujets abordés au cours de la 27e session de l’ANP Academy. Un programme mensuel de formation dédié aux journalistes. Elle a été organisée par  l’Autorité nationale de la presse (ANP), située à Cocody Angré. Notamment le jeudi 11 avril 2024  à la salle Eugène Dié Kacou de l’ANP.

Ladite  rencontre  a permis à plusieurs  journalistes  présents de bénéficier des connaissances théoriques et pratiques de deux panélistes. A savoir M. Raphael Lakpé journaliste professionnel par ailleurs,  président du conseil de surveillance ADERIZ et M. Dogbèmin Koné, Avocat au barreau d’Abidjan. Notamment avec une modération assurée par le directeur des études juridique M.Yves Abié.  « Journalistes : comment concilier le droit du public à l’information et le respect du droit à la présomption d’innocence.», était le thème retenu à cetteoccasion.

 

Lors de cette tribune riche en échanges et de partage d’expériences, M. Dogbèmin Koné a indiqué que le droit à l’information est renforcé par la présomption d’innocence. Un principe cardinal de la défense selon lui. Pour lui, il faut éviter des manquements dans le traitement de l’information, ainsi que la diffamation et les injures. Raphael Lapké, a instruit les journalistes sur la bonne pratique du métier dans le strict respect des règles de la déontologie. Selon lui, c’est dans le traitement de l’information que le journaliste se fait respecter. Le président de l’ANP, M. Samba Koné, a  félicité les deux panélistes pour leurs brillants exposés. Il a encouragé les participants pour leur assiduité,  les  invitant à être  des journalistes prudents dans le rendu des faits et des analyses.

Perez Épée