• sam. Fév 24th, 2024

Côte d’Ivoire/Ouverture de la 2e édition de la Fomci: l’événement met l’accent sur 4défis 

Nov 23, 2023

Représentant le premier ministre Beugré Mambé lors de la cérémonie officielle d’ouverture de la deuxième édition de la Foire du Made in Côte d’Ivoire (FOMCI), organisée le 22 novembre 2023 au parc des exposition d’Abidjan, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a indiqué que la FOMCI met l’accent sur quatre défis. Notamment le développement du potentiel industriel de la Côte d’Ivoire par l’industrialisation à travers la substitution aux importations, la promotion du consommer local, la promotion du développement de la petite transformation et des activités artisanales ainsi que la promotion de la qualité. Il a déploré les importations de marchandises qui, selon lui, ont représenté 11 220 milliards de FCFA en 2022 avec l’importation de biens et d’équipements d’une valeur de 2 067 milliards de FCFA et celle de biens alimentaires pour 2 056 milliards de FCFA. Il a invité tous les acteurs économiques et tous les consommateurs friands de qualité à s’approprier cette plateforme de promotion et de valorisation des produits locaux. « La FOMCI est une initiative qui vient à point nommé car elle représente une marque claire de confiance du secteur privé à l’égard de la politique stratégique que mène le Président de la République. Elle vise à promouvoir les produits fabriqués ou obtenus en Côte d’Ivoire et à prendre conscience des défis à surmonter par les différents acteurs, notamment l’administration publique, le secteur privé et l’ensemble des consommateurs pour le changement structurel de notre économie et l’adaptation conséquente de nos habitudes de consommation », a révélé le ministre du Commerce et de l’industrie. « Il ressort clairement des leçons à tirer des crises relatives à la Covid-19 et à la guerre en Ukraine, que nous devons non seulement nous employer à produire ce que nous consommons, mais aussi et surtout, à consommer ce que nous produisons », a fait savoir Aimé Koizan, commissaire général de la Fomci. Selon lui, les crises successives de ces dernières années dans le monde ont entraîné des difficultés d’approvisionnement en produits de première nécessité et de grande consommation, imposant à chaque pays l’assurance d’une souveraineté nationale en produit de grande consommation. Ce qui, à l’en croire, justifie l’initiative de la Fomci, comme une vitrine répondant aux défis de la transformation structurelle de l’économie ivoirienne par l’industrialisation. Placée sous le thème : « La qualité Made in Côte d’Ivoire, opportunités d’affaires et facteur de croissance inclusive », la FOMCI accueille plus de 100 exposants cette année contre 33 exposants pour la première édition. Durant 5 jours, il mettra en avant, une grande variété de richesses du terroir à travers divers produits et services locaux dans plusieurs domaines avec au menu du programme, quatre panels, un défilé de mode, un espace de loisirs, un espace culinaire, un concert artistique, etc.

Perez Épée