• ven. Juin 21st, 2024

Promotion des bonnes pratiques nutritionnelles : 100% des médias impliqués dans le processus

Fév 5, 2024

Des médias publics, des radios de proximité et le digital seront  bientôt impliqués  à 100%  dans la promotion des bonnes pratiques nutritionnelles. Cet engagement a été pris par le  ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, le jeudi 01 février 2024. C’était  à l’issue d’une rencontre qu’il a eue avec le  directeur de cabinet du Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Emmanuel Ahoutou. Ladite rencontre a porté sur le Plan national multisectoriel de nutrition (Pnmn) 2024-2026.

Il s’agira pour les populations d’adopter les bonnes pratiques nutritionnelles et les mesures de santé. Mieux, les institutions et les structures chargées de la nutrition. Celles-ci assureront dans la synergie une mise en œuvre cohérente des interventions. Le nouveau Pnmw 2024-2026 vise à consolider les acquis du précédent plan. Il capitalise sur sur les trois années écoulées, le bilan de la mise en œuvre du Plan national de développement (Pnd) 2021-2025 . Il devra également permettre de passer de 21,6% en 2016 à 17% en 2026. Notamment au niveau de la malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans.

Le Pnmw a pour but de garantir à l’ensemble de la population un statut nutritionnel optimal. Notamment en vue d’améliorer son bien-être.  Aussi, soutenir durablement une croissance inclusive et le développement du pays. Il a aussi pour but d’adresser à la fois les problèmes de sous-nutrition.  Y compris la « faim cachée » ainsi que le contrôle de l’émergence de surcharge pondérable et métabolique ainsi que les conséquences.

Perez Épée