• sam. Fév 24th, 2024

CAN 2023/Désillusion ivoirienne : l’évènement de l’hospitalité continue malgré tout

Jan 25, 2024

La CAN de l’hospitalité continue au ‘’village CAN Akwaba Paris’’, au 102 avenue Raymond Poincarré, à Paris. Un espace dédié aux festivités liées à la plus grande compétition sportive africaine de football en terre ivoirienne. Les espoirs des Ivoiriens demeurent intacts jusqu’au 11 février 2024. Relativement à la diffusion de tous les matchs sans exception accompagné du partage du pot de l’amitié.

Pour la journée du lundi 22 janvier 2024 l’Ambassadeur a sorti le grand jeu. C’était au sein de la chancellerie ivoirienne à Paris. A l’occasion du dernier match de poule de la sélection de Côte d’Ivoire contre celle de la Guinée-Equatoriale. Le chapiteau dressé dans l’arrière-cour, la salle aux lambris de bois marron, et celle des pas perdus sont apparus exigus pour recevoir les centaines d’Ivoiriens. Des Africains et Européens ont également répondu favorablement à l’appel du ‘’Village CAN Akwaba Paris’’. Lequel village est installé dans les locaux de la mission diplomatique ivoirienne à Paris depuis le 14 janvier 2024.

Côté restauration, les petits fours étaient chauds. Le champagne bien frais. Les petits plats étaient dans les grands pour un important moment de football et de fierté nationale ivoirienne. Mais la sélection équato-guinéenne depuis le stade olympique d’Ebimpé Alassane Ouattara a mis un bémol à l’enthousiasme des ivoiriens de France.

Accompagné du Ministre d’Etat Kobena Kouassi Adjoumani, l’Ambassadeur Maurice Kouakou Bandama a assisté au deuxième match de la Côte d’Ivoire qui s’annonçait avec plein de promesses. Mais après la défaite du 22 janvier, les ivoiriens de la diaspora autant que ceux du pays ont sombré dans le désespoir.

La poursuite des pachydermes dans la compétition dépend désormais des résultats des autres équipes pour les meilleurs troisièmes. Les Ivoiriens et les Africains de la diaspora sont cependant restés fidèles à leur hospitalité légendaire et ont donné à la chancellerie ivoirienne des couleurs et chaleurs tropicales. Tout en appréciant gracieusement les saveurs des terroirs de Côte d’Ivoire.

Déjà pour le second match du 18 janvier, malgré l’épisode neigeux que connaissait la capitale française, les Ivoiriens de Paris avaient fait nombreux  le déplacement des les locaux de la représentation diplomatique de Côte d’Ivoire en France pour assister à la rencontre  de leur sélection nationale contre celle du Nigéria. Le froid glacial environnant n’a pas tiédi la ferveur des Ivoiriens.  Le faux pas des Eléphants de Côte d’Ivoire non plus. Bien que la défaite fût amère,  l’espoir était toujours là.

Féru de football et patriote viscéral, Séri Toali Yves, ‘’villageois’’ du jour nous a livré ses impressions d’après match. « Le village Akwaba de l’ambassade de Côte d’Ivoire en France a su faire honneur à la notion de terre d’hospitalité chère aux Ivoiriens. Il faut vraiment avec insistance souligner la qualité de l’accueil autant du service de sécurité à l’entrée de l’ambassade, polis et courtois, du savoir-faire des hôtesses d’accueil qui avec sourires et diligences savaient conduire les invités sur les différents endroits où se tenaient les animations.», a fait savoir Séri Toali Yves.

Selon lui, le professionnalisme des services de l’ambassade qui n’ont point rechigner à la tâche pour rendre la soirée festive malgré la défaite. «J’ai particulièrement apprécié le service de restauration offert au public qui propose des offres allant de la ‘’street food’’ à l’ivoirienne, à la gastronomie de chez nous. Pour le match qui vient de s’achever, il y’a beaucoup à dire, des choses à refaire, mais je reste convaincu que la coupe de la CAN de chez nous restera chez nous » nous a-t-il exprimé visiblement heureux et confiant pour la suite.

Le dimanche 14 janvier 2024 est ouvert le Village CAN Akwaba Paris. Notamment par SEM l’Ambassadeur Maurice Kouakou Bandama, le Ministère du Tourisme et du Commerce. Ledit village est soutenu par le service économique et des Étudiants de l’ambassade de Côte d’Ivoire en France. Il offre, relativement à la CAN, des matchs diffusés en direct. Il y a aussi des échanges thématiques, des expositions, de la promotion touristique. Egalement des panels sur les opportunités d’Affaires. Aussi, des opportunités d’Investissement en Côte d’Ivoire, des rencontres économiques et commerciales.

Une correspondance particulière.