• mer. Mai 22nd, 2024

Côte d’ivoire/Bilan de la gestion locale du Parc national de Taï : 77% de taux de réalisation relevé

Oct 22, 2023

Le Comité de gestion local (Cgl) du Parc national de Taï (Pnt) a, lors de sa troisième session de l’année 2023 qui s’est tenue à Guiglo relativement au bilan du plan d’opération, relevé 77% de taux de réalisation de ses activités. De bonnes performances réalisées selon les membres du Cgl.

Selon le Comité de gestion locale, l’état des activités mises en œuvre à la périphérie de cette aire protégée à l’Ouest de la Côte d’Ivoire établit que 64 micro-projets d’élevage et d’infrastructures sociales y sont en cours de développement au profit des populations riveraines. « Le partenaire Care international assure le suivi de la mise en œuvre de ces micro-projets bénéficiant du financement de la Banque mondiale (Bm) », a indiqué le mercredi 18 octobre 2023 le directeur général de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR), le général Tondossama Adama.  A l’en croire, le Cgl a passé aussi en revue le Prix vert attribué chaque année. A ce niveau, souligne-t-il, trois villages ont été sélectionnés et la somme de 10 millions de Francs CFA sera répartie entre les trois gagnants. « Ces trois villages/gagnants ont décidé de faire quelques réalisations en termes d’infrastructures, et pour certains villages, il s’agit de construire des foyers de jeune, d’autres veulent achever les travaux de construction du logement du maître et/ou de l’infirmier », a fait savoir le directeur général. Pour lui, le Pnt est une aire protégée de 536.000 ha de forêt qu’il faut surveiller tout le temps. « L’activité de surveillance et de sensibilisation doit continuer car l’Oipr ne peut pas gérer cet espace sans tenir compte du développement socioéconomique des populations riveraines. Des moyens additionnels seront encore dégagés à cet effet, avec une mobilisation des autorités administratives qui participent à la sensibilisation des riverains pour la préservation du Pnt, y compris des partenaires techniques et financiers autres que ceux d’habitude », a promis Tondossama Adama.

Perez Épée