• sam. Fév 24th, 2024

Côte d’Ivoire/Charte des réseaux sociaux : une cérémonie d’adhésion formelle des acteurs du Web annoncée

Oct 24, 2023

En accord avec la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle(HACA), les participants à la rencontre de présentation du Projet de la Charte ayant suscité l’intérêt de tous ont prévu une concertation publique devant permettre une adoption définitive de la Charte des Réseaux sociaux en Côte d’ivoire. 

La HACA entend réunir à nouveau les activistes, blogueurs au cours d’une cérémonie officielle, le 26 octobre 2023, à l’Hôtel TIAMA-Abidjan , en vue de la finalisation d’un processus d’adoption. Selon un document reçu par Le Jour Plus, il s’agira entre autres de présenter la Charte des réseaux sociaux en Côte d’ivoire, d’obtenir l’adhésion formel des acteurs du Web pour le respect des principes énoncés dans ladite Charte et procéder à son adoption officielle. Afin de permettre une meilleure diffusion des contenus audiovisuels responsables sur le net, la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle a réuni, à l’occasion d’une table ronde qu’elle a organisée le 17 mai 2023, à Heden Golf Hôtel d’Abidjan, une centaine d’acteurs du Web autour du thème : « Quelles responsabilités des activistes, blogueurs et influenceurs dans la diffusion des contenus audiovisuels en ligne ? ». La table ronde qui a permis de mieux faire connaître les dispositions de la loi n°2022-979 du 20 décembre 2022 modifiant la loi n°2017-868 du 27 décembre 2017 a abouti à l’adoption provisoire d’une Charte des réseaux sociaux en Côte d’Ivoire. L’émergence des plateformes numériques dont Meta, Twitter, Google, TikTok, etc, a ouvert de nouvelles voies pour l’exercice de la parole publique et a conduit à la redéfinition des rapports sociaux favorisés par l’accroissement des champs d’expression, de discussion et de débat.  Ces nouveaux moyens d’expression qui s’apparentent à des médias, avait-il été constaté, ne mettent pas les états à l’abri de la prolifération de contenus inappropriés. Il en découle, a-t-on relevé, des propos diffamatoires, racistes, incitant notamment à la xénophobie, à la haine sous toutes ses formes, de nature à porter gravement atteinte à la démocratie.

Perez Épée