• ven. Juin 21st, 2024

Côte d’Ivoire/Lutte contre les cliniques illégales: 30 établissements sanitaires fermés

Mai 21, 2024

30 cliniques privées ont été fermées et 7 autres mises en demeure après la mission de contrôle de la direction des établissements privés et des professions sanitaires (DEPPS). Une mission lancée depuis octobre 2022 et qui s’inscrit dans le cadre de l’opération zéro établissement sanitaire privé illégal.

 

Ledit  contrôle a été effectué du lundi 13 au vendredi 17 mai dans les départements de Touba, Koro et Ouaninou. Il est un processus appuyé par une décision gouvernementale du 06 décembre 2023. laquelle décision ordonne la fermeture de tous les établissements sanitaires privés illégaux. C’est la cheffe de mission, Dr Marie Josèphe Bitty, qui a donné l’information. Notamment lors d’une rencontre de restitution des travaux, vendredi 17 mai 2024, à Touba. Ce, en présence du préfet Kouakou Yao Dinard. Elle a révélé que les 37 établissements sanitaires privés du Bafing sont tous dans l’illégalité. Elle a révélé que les 37 établissements sanitaires privés du Bafing sont tous dans l’illégalité.

A l’en croire, il est reproché aux cliniques privées dans le Bafing de fonctionner entre autres, sans existence légale. Aussi, dans un manque d’hygiène avec la non qualification du personnel soignant. « Certains infirmiers de l’état sont propriétaires d’infirmeries privées illégales. », a déploré le sous-directeur du contrôle et de la réglementation à la DEPPS, Dr Yéboué Jean Jacques.  Il a précisé que les structures mises en demeure ont la possibilité d’entamer la procédure de régularisation.

Perez Épée