• sam. Fév 24th, 2024

Marque collective de certification : le Burida lance ‘’Le label de conformité au droit d’auteur’’

Fév 8, 2024

Le Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida), a  officiellement lancé, le 6 février, au Plateau ‘’le label de conformité au droit d’auteur’’, sa dernière trouvaille.

Ledit  label a été décerné à 35 structures, personnalités et collectivités jugées exemplaires. L’objectif étant de  préserver les intérêts des créateurs des œuvres de l’esprit. Notamment les mairies de Cocody, de Korhogo, de Treichville, d’Abobo, la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) et l’Institut Goethe. Les bénéficiaires ont reçu leur label des mains de  grands noms de la culture africaine. A savoir A’Salfo, Lokoua Kanza et Yvonne Chaka Chaka, tous invités pour la circonstance.

« En payant le droit d’auteur, vous ne donnez pas seulement de l’argent aux artistes. Mais également de la force, afin de continuer à vous donner de l’amour, à travers son art. », a soutenu Lokoua Kanza.  «Le label représente bien plus qu’une certification. Il  est un acte qui valorise la création. Un symbole de la détermination du gouvernement. Celle qui consiste à protéger les intérêts des créateurs d’œuvres de l’esprit.», a fait savoir, Assane Thiam, le directeur de cabinet du ministère de la Culture et de la Francophonie.

Selon le directeur général du Burida Ouattara Karim, Le label de conformité au droit d’auteur procède de la labellisation. Aussi, de la mise en valeur des utilisateurs qui respectent le droit d’auteur. Ceux qui rémunèrent les créateurs des œuvres qu’ils exploitent. « Ce label vise à positionner la conformité au droit d’auteur. Notammenrt comme une opportunité de valeur économique ajoutée, de contribution à un écosystème vertueux. Surtout de responsabilité éthique, socioéconomique et d’engagement pour le partage de la richesse », a-t-il indiqué.

Délivré par les sociétés de droit d’auteur et d’autres institutions habilitées, le label de conformité au droit d’auteur est une marque collective de certification. Il revêt une valeur économique qui permet à une entité de se démarquer en mettant en avant son engagement et son respect du droit d’auteur. Notamment une ville, une collectivité, une organisation, une entreprise, un événement, un lieu ou un écosystème. En affichant ce label, l’entité démontre qu’elle reconnaît la valeur économique et culturelle de la propriété intellectuelle, respecte les créateurs et prend les mesures nécessaires pour protéger leurs droits.

Perez Épée