• sam. Fév 24th, 2024

Côte d’Ivoire /Management des entreprises de médias : la 1re promotion de l’Exécutive master félicitée

Fév 7, 2024

Le ministre de la Communication, Amadou Coulibaly, a félicité le mardi 6 février 2024, 15 patrons de presse qu’il a reçus à son bureau au Plateau.

Lesdits patrons de presse ont fait partie de la première promotion de l’Exécutive master en management des entreprises de médias arrivés au terme de huit mois de formation. « Ils ont accepté en toute humilité de retourner à l’école. Cela traduit leur ambition d’avoir des entreprises viables. Félicitations donc à cette première promotion. Cette ambition rencontre notre volonté de pouvoir soutenir toutes les entreprises de presse à se former davantage :  avoir les bonnes règles de gestion afin que la presse puisse occuper toute la place qui est la sienne dans notre démocratie. Car une démocratie sans une presse puissante n’est pas une démocratie pleine et entière.», a estimé Amadou Coulibaly.

Selon lui, les entreprises de presse devraient être viables, solides et bien gérées. Pour cela, a-t-il souligné, il faut que les patrons de ces entreprises de presse aient un minimum de connaissance en gestion.  A l’en croire, dans le secteur de la presse, ce sont très souvent des journalistes qui créent les entreprises.  Sans pour autant, a-t-il ajouté, avoir les rudiments en termes de gestion. Ce qui, a-t-il continué, a contribué à la situation actuelle où plusieurs entreprises vivent des situations difficiles. Parce qu’elles, ne sont pas bien managées, a-t-il conclu. Organisée par l’Istc polytechnique avec le soutien de l’Agence de soutien au développement des médias (Asdm) et du Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (Gepci), la formation s’est achevée par une soutenance de chacun des auditeurs.

Elle a porté sur  dix modules relatifs à la communication des entreprises, au management des équipes, au marketing. « Tout s’est bien déroulé. J’en ressors avec beaucoup d’acquis », s’est réjouie l’unique femme du groupe, Viviane Yao, directrice de publication du quotidien l’Héritage. Même sentiment chez  le porte-parole de la promotion, Alafé Wakili, pour qui la formation a permis d’apprendre beaucoup.

Tadina Christina

Collaboration : Perez Épée