• ven. Mar 1st, 2024

Festival de la Cuisine ivoirienne 2023 : Siandou Fofana salue la préservation et la magnificence professionnelle des recettes traditionnelles

Août 21, 2023

Le dévouement à préserver les recettes traditionnelles, à les magnifier avec une touche personnelle et professionnelle a été salué le samedi 19 août dernier à l’issue d’un concours culinaire dénommé les ‘’Sublimes du terroirs’’ à Agnibilékrou. A cette occasion, les lauréats dudit concours organisé dans le cadre de la 1re édition du festival de la cuisine ivoirienne ont été dévoilés et félicités par le ministre du Tourisme Siandou Fofana, véritable chef d’orchestre de cet événement de promotion du patrimoine gastronomique ivoirien.

Au titre des Cuisiniers professionnels des ‘’Sublimes du terroir’’, Koffi Kouadio Alphonse de la région des Grands Ponts(Dabou) a occupé la 1re place, Koussi Yao Koko Pierre du Gontougo((Bondoukou), la 2nd et Koné Marco de la région du Poro (Khorogo), la 3e. . En termes de mets, ils ont proposé respectivement la sauce Arrai au Foutou, le Manganigbé, le couscous de sorgho à la sauce légume. Quant à la cuisine traditionnelle N’dri Kouakou Sylvie de la région du Tonkpi(Man) est 1re avec sa sauce Sran au Foutou de manioc, Kra Affouet Emilienne du District Autonome de Yamoussoukro, 2e pour sa sauce Gouagouassou au Foutou et le 3e, Houra Jacques de la région du Sud Comoé(Adiaké), pour son met : ‘’le N’douan’’(poisson avec les écailles). « Merci d’avoir permis à nos palais, nos odorats et nos yeux   de sentir, voir, goûter ce que nos terroirs offrent comme mets, d’Est en Ouest, du Nord au Sud en passant par le Centre à travers des mets comme le Zékré Bateko, le N’tro m’pa, le lokossoukoue, le dabiètro, le tchonron, l’assiaploua pour ne citer que ceux-là », s’est réjoui le ministre du Tourisme, Siandou Fofana. Selon lui, le Festival, en plus d’être un canal pour célébrer le riche patrimoine culinaire ivoirien, héritage transmis de génération en génération invitant à découvrir les saveurs uniques de la Côte d’Ivoire, rappelle que la gastronomie est un pont entre les cultures, un moyen de partager nos valeurs, notre hospitalité et notre joie.

« La cuisine ivoirienne est un véritable trésor, une fusion harmonieuse de diverses traditions et d’influences.  Je voudrais remercier et féliciter tous les candidats professionnels et traditionnels venus de toutes les régions touristiques de notre pays. À travers leur participation au concours culinaire dénommé ‘’Sublimes saveurs du terroir’’ organisé à l’occasion de ce festival, ils ont rivalisé d’ardeurs pour faire découvrir ce que nos régions ont d’authentique et d’original en matière de cuisine », a fait savoir le ministre. Il a indiqué que le tourisme gastronomique, considéré comme une des formes de tourisme en plein essor dans le monde, à laquelle les destinations avant-gardistes y mettent un accent particulier, occupe, de nos jours, une place de plus en plus importante dans l’industrie touristique mondiale. Initié par ses services et sous son impulsion, Siandou Fofana a promis la pérennisation du Festival de cuisine ivoirienne et innover avec la contribution de tous, en tant qu’acteur du tourisme pour promouvoir la destination Côte d’Ivoire autour de sa cuisine. « Mon département ministériel à travers sa stratégie de développement ‘’Sublime Côte d’Ivoire’’ a permis de hisser à ce jour la Côte d’Ivoire au rang des destinations touristiques prisées. Notre pays continue sa marche touristique pour être dans le top cinq des destinations en Afrique. Le tourisme gastronomique à son mot à dire dans cette quête », a rassuré le ministre. Il a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance à sa Majesté Nanan Agnini Bilé II, Roi du Djuablin dont la présence a, a-t-il précisé, témoigne de l’authenticité du terroir, de la tradition et de l’identité culturelle avant d’adresser ses remerciements aux autorités préfectorales, aux élus locaux pour leur implication personnelle qui a, à en croire le ministre, fortement contribué à la réalisation de l’activité.

Perez Épée